Rapport annuel 2017-2018 de Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Des ressources toujours plus consultées, des services hautement appréciés et des lieux toujours aussi fréquentés

MONTRÉAL, le 15 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Déposé récemment à l'Assemblée nationale, le rapport annuel 2017-2018 de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) fait ressortir les nombreuses façons dont elle s'est attachée à remplir ses missions auprès des Québécois. On peut le consulter en ligne à banq.qc.ca.

Fière de rendre accessible la culture et le patrimoine sur l'ensemble du territoire québécois, BAnQ a constaté en 2017-2018 une progression notable des emprunts de documents issus de sa Collection universelle, qui ont atteint 6 112 646 emprunts. Le nombre de consultations de ses ressources documentaires (Collection universelle, collections patrimoniales, fonds et collections d'archives et documents numériques) est également en hausse, passant à 18 116 973.

Les lieux physiques de BAnQ, répartis sur l'ensemble du territoire, sont toujours aussi fréquentés avec 2 386 677 entrées au total.

Enfin, l'excellence du service au public prodigué par l'institution a également été confirmée par les résultats d'un sondage mené auprès des usagers de BAnQ qui a révélé un taux de satisfaction de 92 % pour l'ensemble des services offerts.

Faits saillants

1) Une Grande Bibliothèque évolutive adaptée aux besoins des usagers

Fière d'être la bibliothèque publique la plus fréquentée de la francophonie, la Grande Bibliothèque a poursuivi ses efforts pour façonner un troisième lieu attrayant et fonctionnel, propice à l'accueil et au confort de chacun, tout en maintenant une collection universelle riche, utile et accessible à tous. Parmi les principales actions réalisées :

  • la réouverture des étages le vendredi soir;
  • le réaménagement de son rez-de-chaussée et l'ouverture du café et du bistro Le Parva;
  • l'ouverture du Square Banque Nationale, espace de création numérique destiné aux 13-17 ans;
  • l'offre de nouveaux services comme le prêt de tablettes numériques, l'écoute de disques vinyle ainsi que l'instauration d'activités de médiation sociale.

2) Une Bibliothèque nationale tournée vers l'avenir et fière de ses 50 ans

Véritable pilier de mémoire depuis 1968, la Bibliothèque nationale du Québec, qui est chargée de conserver et de diffuser la contribution du Québec à l'enrichissement de l'histoire de l'humanité, a fêté son 50e anniversaire et celui de l'entrée en vigueur du règlement instituant le dépôt légal. Pour souligner l'importance de ce geste fondateur qui a contribué à étoffer la mémoire collective du Québec, BAnQ a invité les citoyens à prendre part à des activités culturelles tout au long de l'année. Parmi celles-ci :

  • l'exposition Éclats de mémoire - Quand l'art retravaille le passé, présentée à la Grande Bibliothèque en collaboration avec le Festival Art Souterrain;
  • la série de visites-conférences Mémoire de papier, qui proposait un accès privilégié aux collections conservées à BAnQ Rosemont-La-Petite-Patrie;
  • la publication d'un numéro spécial de la revue À rayons ouverts.

Autrement, 2017-2018 aura été une année marquante pour la numérisation du patrimoine documentaire québécois afin de le rendre disponible sur le Web. Parmi les nombreuses mises en ligne faites en cours d'année, soulignons les journaux des 100 premières années d'existence du quotidien Le Devoir, de 1910 à 2009, ainsi que tout le patrimoine scientifique québécois grâce à un partenariat avec l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (Acfas).

3) Des Archives nationales qui s'enrichissent et dévoilent leurs trésors 

L'histoire du Québec se façonne par les grandes et les petites histoires issues d'archives publiques et privées qui sont soigneusement conservées et rendues disponibles, sur tout le territoire, grâce aux 10 centres conservant des archives de BAnQ. En 2017-2018, les Archives nationales ont poursuivi leur mandat d'encadrer et de soutenir les organismes publics dans la gestion de leurs documents en plus de déployer plusieurs projets d'acquisitions et de mises en valeur du patrimoine archivistique. Parmi ceux-ci :

  • la consolidation du rayonnement des contenus archivistiques québécois sur le Web grâce aux événements à succès Wikimania 2017 et Jeudi, c'est Wiki à Québec!;
  • les portes ouvertes tenues dans le cadre de la Semaine de la généalogie dans les différents centres conservant des archives de BAnQ;
  • la contribution marquée des Archives nationales aux festivités du 375e anniversaire de Montréal avec le déploiement des expositions De A à Z - 26 clins d'œil sur ta ville et Mon cœur est Montréal.

4) Deux ensembles documentaires de BAnQ inscrits au Registre de la Mémoire du monde du Canada de la Commission canadienne pour l'UNESCO

En mars 2018, deux ensembles documentaires issus des collections patrimoniales et des fonds d'archives de BAnQ ont été inscrits au Registre de la Mémoire du monde du Canada de la Commission canadienne pour l'UNESCO, qui répertorie des œuvres et des documents exceptionnels témoignant de la richesse et de la diversité du patrimoine documentaire canadien : d'abord, un ensemble de 146 livres anciens en langues autochtones publiés entre 1556 et 1900, puis deux séries du fonds J. E. Livernois représentant la ville de Québec et ses environs en images entre 1860 et 1965, dont les 4000 photographies d'une grande qualité artistique font voyager dans le temps.

5) Un concours d'architecture pour BAnQ Saint-Sulpice

À la demande du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal, BAnQ fera revivre la bibliothèque Saint-Sulpice. Le 21 juin 2017, le jury chargé de désigner le lauréat du concours d'architecture visant le réaménagement de l'édifice a annoncé que le consortium sélectionné est in situ + DMA. Le projet gagnant contribuera à créer un lieu unique de découvertes technologiques destiné à tous qui mettra en valeur la richesse patrimoniale du bâtiment.

Au sujet de BAnQ

Plus grande institution culturelle du Québec par sa fréquentation et la diversité de ses missions, pilier essentiel de la société du savoir, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mandat d'offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec. Elle offre aussi les services d'une bibliothèque publique d'envergure. BAnQ déploie ses activités dans 12 édifices ouverts à tous : la Grande Bibliothèque, BAnQ Vieux-Montréal et BAnQ Rosemont-La Petite-Patrie à Montréal, BAnQ Gaspé, BAnQ Gatineau, BAnQ Québec, BAnQ Rimouski, BAnQ Rouyn-Noranda, BAnQ Saguenay, BAnQ Sept-Îles, BAnQ Sherbrooke et BAnQ Trois-Rivières. BAnQ a reçu du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Ville de Montréal le mandat de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice, située à Montréal.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2019/15/c4421.html

Share