François Legault prêt à sacrifier l'indépendance de la Caisse de dépôt et de placement du Québec

QUÉBEC, le 22 févr. 2018 /CNW Telbec/ - Réaction du ministre des Finances, monsieur Carlos J. Leitão, aux propos du chef de la Coalition Avenir Québec, monsieur François Legault, lors de son passage à La Pocatière et visant à rouvrir les contrats que CDPQ-Infra souhaite conclure pour la réalisation du Réseau express métropolitain (REM). Cette déclaration remet également en cause l'indépendance de la Caisse et brise au passage l'entente survenue entre le gouvernement du Québec et la Caisse pour lui permettre de réaliser ce projet fantastique pour Montréal et le Québec.

« Lors de la mise en œuvre du projet, la CAQ se disait très préoccupée par le respect de l'indépendance de la Caisse dans le projet du REM et soulignait l'importance, pour reprendre précisément leurs propos, que le « mur étanche entre la Caisse et le gouvernement sera bien défini » et que « le gouvernement ne pourra pas intervenir ».

Le choix des consortiums pour la réalisation du projet a été fait dans le cadre d'un processus très rigoureux, mené par CDPQ-Infra, et en toute indépendance. Ce processus permet de garantir le meilleur projet au meilleur coût.

En plongeant les deux mains dans le bas de laine des Québécois, la CAQ démontre non seulement le non-respect de l'indépendance de la Caisse; ingérence qui nuirait à l'évaluation des agences, mais aussi dans des dossiers comme la CSeries vs Boeing. C'est justement grâce à cette indépendance démontrée par la Caisse, que le Québec a pu avoir gain de cause. Plus largement, leur comportement trahit leur non-respect de nos institutions.

Le plus regrettable, au-delà de ce volte-face opportuniste, c'est l'utilisation des travailleurs de La Pocatière à des fins politiques et la manipulation du bas de laine des Québécois. Tout comme le premier ministre l'a fait à plusieurs reprises, je tiens à les rassurer sur leur avenir. Il y a plusieurs projets de transport en commun à venir au Québec et il y aura de l'emploi et un bel avenir pour les travailleurs de Bombardier à La Pocatière. Toutefois, cet avenir n'est certainement pas assuré par les promesses dangereuses et absurdes du chef de la CAQ.

Enfin nous rappellerons que dans le projet proposé par la Caisse prévoit du contenu Québécois à la fois dans le volet matériel roulant et dans le volet construction et ingénierie, pour un total de 65 %, pourcentage bien supérieur aux 25 % promis par M. Legault. » a déclaré monsieur Leitão.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2018/22/c2151.html

Partager